La route du succès est pavée d’objectifs

In: Dépenser|Epargner

4 avr 2011

Si vous avez fait du sport en compétition alors la notion d’objectifs vous est surement familière : en début de saison vous vous dites « cette année je vais courir telle course et telle course » ou « je vais finir un marathon en moins de 3h » ou encore « je vais être capable de soulever une barre de 50kg« , et vous focalisez ensuite toute votre énergie sur l’atteinte de ces objectifs.
Si vous ne faites pas de sport, je suis sure que la notion d’objectifs vous est tout de même très familière puisque c’est très à la mode maintenant de se fixer des objectifs pour tout.

Eh bien, pour la maîtrise de vos finances personnelles, c’est la même chose : la route du succès (financier) est pavée d’objectifs (financiers). Pourquoi ? Eh bien parce que l’équilibre financier c’est une course longue (toute votre vie) et que se fixer des objectifs concrets et réalisables vous aidera à garder le cap.

La route du succès

Objectifs et Motivation

L’objectif et la motivation vont de paire : les objectifs entrainent la motivation qui à son tour entraine l’apparition de nouveaux objectifs. Par exemple il y a quelques semaines je devais absolument faire une réparation sur mon vélo. Seulement ça m’ennuyait parce que ça prend du temps et que je pouvais très bien me servir d’un autre vélo à la place. Et puis un jour je propose à une copine d’aller faire un tour, comme elle n’a pas de vélo je dois lui prêter un des miens, pour être sure de pouvoir faire le tour, je me suis motivée à faire la réparation, et en 1h c’était plié.

Dans ce cas, la présence d’un objectif concret, daté et à court terme m’a motivé. C’est pareil pour vos finances. « Devenir riche » n’est pas un objectif concret. En revanche « me créer une épargne de précaution« ,  « payer mon crédit sur la voiture« , « épargner 200 euros tous les mois« , « épargner pour un week-end à Barcelone en Octobre » ce sont des objectifs clairs et concrets. En fait, plus un objectif est clair, plus vous allez être motivés pour l’atteindre et plus ce sera facile de faire des sacrifices pour l’atteindre.

Différents types d’objectifs

Certains de vos objectifs sont des objectifs sur long, voire très long terme. Par exemple « épargner pour ma retraite« , « payer le crédit de la maison« , dans ce cas l’objectif s’étale sur des années, et le risque c’est de parfois l’oublier (c’est sans doute plus vrai pour la retraite que pour le crédit de la maison).
Dans ce cas il peut être judicieux de découper ce grand objectif en plusieurs petits objectifs concrets et moins éloigné dans le temps. Par exemple « épargner pour ma retraite » peut très bien devenir « épargner 200 euros tous les mois dans un codévi« . Dans ce cas on a un objectif concret dont l’échéance est à court terme, on aura donc moins tendance à se démotiver.

Pour les objectifs à court terme, la motivation est plus simple à garder et puisque la récompense est à portée de main, ce sera plus facile de faire des petits sacrifices pour l’atteindre. Par exemple si vous voulez aller 5 jours à Barcelone le mois prochain, si vous êtes très motivé alors ce sera facile de renoncer aux sorties resto ou ciné pour pouvoir épargner pour votre objectif.

Se donner les moyens d’atteindre ses objectifs

On atteint maintenant un point clé des objectifs : celui de se donner les moyens de les réaliser. Souvent cela se fait en terme de sacrifices, mais pas nécessairement.
Reprenons notre analogie avec le sport : si je veux courir un marathon en moins de trois heures, il va sans doute falloir que je m’entraine 3 ou 4 fois par semaine, je vais faire des séances de fractionné, je vais faire de la muscu, etc… Mais en plus de ça, je vais peut-être devoir faire quelques sacrifices, par exemple manger moins de sucreries, ne pas boire d’alcool le mois avant la compétition… Je pense que vous comprenez tous ça.

Pour les finances c’est la même chose, si mon objectif c’est « épargner 5000 euros d’ici 18 mois pour pouvoir aller traverser la Cordillère des Andes en vélo« , alors il va falloir que je mette en place quelques stratégies gagnantes. Peut-être que je vais vendre mes skis ou peut-être que je vais accepter un deuxième emploi pour gagner un peu plus d’argent. Ce ne sera sans doute pas assez alors je vais sans doute réduire mon nombre de sorties, privilégier les soirées jeux de société à la maison avec les potes… Bref faire des sacrifices. Mais ces sacrifices seront faciles à faire parce que je sais que je les fais pour pouvoir réaliser un de mes rêves !

Garder le cap

La route du succès en terme d’équilibre financier n’est pas une route facile, linéaire… Ce n’est pas une autoroute, vous ne pouvez pas aller vite, c’est plutôt une bonne vieille départementale avec des nids de poules, sur laquelle vous ne pouvez pas tout prévoir. J’expliquais dans cet article qu’il n’y avait pas d’horoscope financier qui soit fiable, et dans l’article suivant j’expliquais qu’on pouvait tout de même se préparer à l’avenir.

Dans le sport les compétiteurs se préparent à la compétition en se fixant des objectifs, c’est pareil pour vos finances : fixez vous des objectifs simples, réalistes, clairs et précis dans le temps. Découpez les gros objectifs en plusieurs petits objectifs concrets, puis donnez vous les moyens de réaliser !

Ensuite, venez partager sur ce blog vos astuces pour réaliser vos objectifs !

Laissez un commentaire !

Au sujet du blog

Le blog "La Tirelire de Cécile" est un blog de finances personnelles. Il s'adresse à tous ceux qui débutent dans la gestion de leur argent. L'objectif est d'expliquer simplement les méthodes qui vous permettront d'épargner efficacement et d'atteindre vos objectifs financiers !

Restons Connectés

  • Suivez Moi sur Twitter
  • Cécile: Merci Elise pour ce commentaire ! 12% d'épargne, c'est déjà un bon chiffre, 20% c'est un très bo [...]
  • Elise: Pour ma part j'epargne a la fin de chaque mois. Je sais quel est mon budget pour chacun des postes d [...]
  • Jos: Salut, je vois qu'il n'y a plus de nouveaux billets? C'est bien triste tout ça :-( ! Où en sont [...]
  • Floride: c'est assez original de penser aux dons dans son budget, mais le votre me parait illustratif d'une s [...]
  • Henriette: Waouh! Si tu parviens à atteindre des objectifs dans le loisir, je te demanderai conseil à la fin. [...]