Le vrai coût de votre trajet domicile-travail

In: Gagner Plus

22 mai 2012

Cet article aurait aussi pu s’intituler : si toi aussi tous les 10 ans, tu passes 3 ans à travailler pour te rendre au travail, t’es pas tout seul. Ou encore : comment votre voiture vous ruine sans vous le dire.

Il y a quelques semaines, pour le dimanche de Pâques, mon boss nous a invité à dîner chez lui. C’était assez sympa, parce que mon boss est entrain de construire sa propre maison, et comme j’en entends parler presque tous les jours, j’avais hâte de voir ça.

Sa maison est magnifique bien sûr, à l’extrême est de la ville, dans un coin de désert, entourée de cactus géants. Tous les jours sa femme et lui ont droit à un festival de vie sauvage : serpents, mini-panthères et tarentules. Bref, il faut le reconnaître, c’est très sympa. Et il fait un super boulot de construction, c’est vrai.

Mais… le prix à payer, c’est un trajet ridicule pour aller au boulot : 40min pour lui, 1h pour elle. Heureusement, ils peuvent en général se débrouiller avec une seule voiture. Si ce n’était pas le cas, les répercussions sur leur budget seraient assez conséquentes !

Du coup, pour m’amuser, je me suis demandé combien les français perdent d’argent en moyenne en utilisant leur voiture pour aller au boulot ?
Je vous livre les détails des calculs, vous pourrez vous amuser à vous comparer à la moyenne.

Coût moyen par km : 0.6 €

Pour arriver à ce chiffre, j’ai regardé les chiffres avancés par une étude dans le magasine turbo.fr, vu le nom on ne peut sans doute pas les accuser d’être anti-voiture… Les chiffres datent de 2010, on va considérer que la situation n’a pas trop changé depuis.

Dans cette étude, ils ont comparé le prix d’utilisation d’une voiture dans les 22 régions de France. Ils ont choisi la Clio Renault comme voiture de référence, parce que c’est la plus répandue apparemment. Pour arriver au prix d’utilisation, ils ont regardé tous les critères (chose assez rare, en général on sous-estime le coût car on ne compte que l’essence) : l’achat reprise, les frais financiers, le coût de l’assurance, le prix du carburant, l’entretien, le garage, le péage, le prix moyen du kilomètre et le kilométrage moyen.

Ça fait beaucoup de critères… Pour chaque région, ils arrivent donc à un coût d’utilisation par km. J’ai fait la moyenne de ces coûts pour arriver au chiffre de 0.6 euro/km. C’EST ENORME !

Distance moyenne : 25.9 km simple, 51.8 km aller-retour

Cette fois pour les chiffres, je me suis basée sur une étude de l’INSEE, qui font toujours plein de stats sur tout. Vous pouvez retrouver cette étude ici, les chiffres sont de 2004, c’est un peu vieux, mais là encore, on va faire comme si la situation n’avait pas trop évoluée. C’est d’ailleurs plus vrai pour les distances que si on se disait que le prix de l’essence n’avait pas augmenté depuis 2004…

Verdict : 73000 € partis en fumée de pot d’échappement en 10 ans !

Attendez, parce que ce n’est pas le chiffre le plus déprimant que je vais vous annoncer.

Donc avec les chiffres annoncés plus haut, un automobiliste français moyen dépense 31.08€/jour, ce qui nous fait 155.4€/semaine (en se basant sur 5 jours de travail par semaine), soit 683.76€/mois (22 jours travaillés par mois), 7303.8€ par an (47 semaines de travail par an), soient enfin 73038€ en 10 ans.

Et encore, ça c’est si vous ne faisiez rien de cet argent, mais imaginez maintenant ce même argent investit à un taux de 4.5% par an (pourquoi pas), et dans ce cas là, notre automobiliste moyen sera moins riche de 93789€ dans 10 ans que celui qui va à pied au boulot.

Tous les 10 ans, 3 ans de travail gratis

On peut pousser ce petit jeu plus loin : le salaire moyen en France, brut, est d’environ 33000€/an (source de 2008). Donc en reprenant notre joli chiffre de 93789€ de manque, on divise l’un par l’autre, et on arrive à un rapport de 2.8. C’est à dire que tous les 10 ans, l’équivalent salariale de 2.8 années est passé dans la voiture pour se rendre au travail ! Autrement dit, sur 10 ans, notre automobiliste moyen a passé presque 3 ans à travailler pour pouvoir se rendre à son travail. On se croirait un peu dans le monde des Shadocks là, non ?

Si vous gagnez moins de 3420€/mois, vous perdez chaque semaine l’équivalent d’un jour de travail, juste pour payer vos frais de déplacement. C’est comme si en vrai, vous travailliez 6 jours par semaine. Pour le prix de 5.

Que faire ?

Bonne question. En fait la réponse est assez simple : trouver un logement plus près de son boulot pour pouvoir s’y rendre à pied ou en vélo, ou alors trouver un boulot plus prêt de son logement. A vous de voir lequel est le plus facile.

Pour ceux qui sont en couple et qui travaillent dans deux endroits très différents, voici ce que je recommanderais :

  1. Voir si l’un des deux peut déposer et récupérer l’autre sur son trajet, dans ce cas, on économise une voiture
  2. Déménager pour qu’au moins un des deux puisse habiter suffisamment près de son lieu de travail pour y aller à pied ou en vélo, ou au pire, près d’une ligne de transports en communs pour que l’un des deux au moins puisse prendre le bus, train, métro…
  3. Faire le calcul pour voir si l’un des deux travaille pour 4€ effectifs de l’heure, et si c’est le cas, changer de boulot. (je dis 4€ au pif, à vous de voir si vous voulez être moins bien payé que la baby-sitter).

D’une manière générale, mettez vous au vélo. L’étude de l’INSEE que je citais plus haut révèle également que la moitié des salariés parcoure une distance inférieure à 8km pour aller au boulot. C’est une distance largement faisable à vélo ! En choisissant le vélo, on économise dans ce cas près de 10€/jour.

Le facteur temps

Avec tous ces chiffres, il y a encore une chose que je voudrais ajouter : le temps. Le temps moyen du trajet, toujours d’après l’étude de l’INSEE citée plus haut, est de 34min en Ile de France, 19min en province. C’est à dire plus d’une heure par jour pour certains, près de 40min pour d’autres. Combien de jours par semaine vous aimeriez disposer d’une heure de rab le soir ? Oui si vous êtes comme moi, c’est tous les jours.

Petit bémol

Ces chiffres paraissent hallucinant, et ils le sont. Bien sûr, tout ça ce sont des chiffres moyens, et le moyen n’existe pas, ce n’est qu’une histoire de stats. En vrai, si ça se trouve votre voiture consomme moins parce que c’est une voiture récente et que vous conduisez proprement. Et en vrai, si ça se trouve, votre voiture vous coûte bien plus cher que 0.6€ au km.

Faites les calculs pour vous rendre compte de votre propre situation !

Bref.

La conclusion de ce long article, c’est qu’avant d’accepter un boulot ou de choisir où on va habiter, il faut prendre en considération ce genre de chiffres. La voiture coûte plus cher qu’on ne le croit. Habiter loin de son boulot vous fait perdre des thunes considérables. En moyenne, presque 3 ans tous les 10 ans. La loose.

Heureusement, rien n’est une fatalité. Alors voici l’exercice du jour : calculez votre vrai salaire horaire en prenant en compte vos frais de transports, et venez raconter votre vie dans les commentaires. Allez-vous changer de boulot ou déménager après ces révélations ?

15 Responses pour Le vrai coût de votre trajet domicile-travail

Avatar

Fabien de Argent-Pour-La-Vie.com

mai 22nd, 2012 at 07:26

Bonjour Cécile,
comme toi j’ai aussi pas mal réfléchi et publié autour de cette question. Bien souvent, les gens n’ont pas la moindre idée de ce que leur coûte réellement leur voiture. Ils en sous-estiment le coût de façon quasi-systématique. Et bien que les chiffres soient facilement accessibles ils peinent à y croire. De mon côté j’avais un gros monospace très cher avec un gros crédit et tout ce qui va avec. Cette prise de conscience a fait que nous avons pour le moment opté pour une solution radicale : nous l’avons vendu et n’avons plus de voiture depuis 3 mois. Nous allons en racheter une mais d’occasion et à un prix ridicule de façon à ne pas prendre de crédit. Maintenant que nous avons appris à limiter nos déplacements de par l’absence de voiture nous savons que nous pourrons en limiter l’usage (et donc le coût) à l’essentiel.
Par ailleurs, attention à ne pas confondre le « salaire moyen » et le « salaire médian ». Le premier est la moyenne de tous les salaires (ton chiffre est juste) et le deuxième est le salaire le plus fréquent pour parler simplement. Dans son cas (et je pense qu’il parlera donc à beaucoup plus de personnes), son montant brut est de l’ordre de 1600€ soit 19 200€ par an. Ta démonstration prend alors encore plus de poids car sur un petit budget, le coût d’un véhicule pèse encore plus !

Avatar

Julien de Valeurs Ajoutées

mai 22nd, 2012 at 15:59

Oh que cette analyse est pertinente! Je savais depuis un moment que j’habite trop loin de mon boulot (26 km), mais le choix est raide car ma copine et moi travaillons dans des directions opposées et on gagne bien notre vie tous les deux. Enfin, ceci dit, quand je vois ce genre de chiffre, mon ressenti se confirme –> optimiser l’achat du véhicule et son entretien.

Avatar

florence

mai 23rd, 2012 at 19:58

Et que dire lorsqu’en plus on se déplace BEAUCOUP pour son travail…

Avatar

Shenzhen

mai 23rd, 2012 at 21:28

je suis bien content de ne pas avoir besoin d’une voiture, c’est vrai que c’est une plaie dans le budget. je vais à pied au boulot, par contre je vis dans une cage à lapin et je paye 730€ de loyer. chacun choisit ses priorités mais il n’y a pas que le coût du transport à prendre en compte…

Avatar

Cécile

mai 27th, 2012 at 18:46

@Julien : en effet, optimiser l’achat du véhicule c’est une façon de répondre à ce problème. Globalement il faut se demander « quel va être l’utilisation principale de mon véhicule » et acheter un véhicule le plus adapté à cette utilisation principale. Ca paraît bête, mais crois-moi quand tu habites aux Etats-Unis et que la moitié de voitures que tu vois en ville sont des 4×4 avec un coffre immense et toujours vide (« mais on sait jamais, c’est au cas où »), ça fait sourire…

@Fabien : félicitations pour votre démarche ! Ce n’est pas évident d’apprendre à se passer de voiture, surtout quand on en a une et que du coup l’option de facilité est toujours sous la main. Par ailleurs, tu as raison, ce sont les plus petits budgets qui souffrent le plus : les mêmes qui ont souffert de la monté de l’immobilier qui les a conduits à s’installer loin de leur boulot, et qui maintenant souffrent du prix de l’essence !

@Florence : oui, le trajet domicile-travail n’est pas le seul à peser. Ceux qui se déplacent beaucoup ont également intérêt à privilégier des voitures efficaces, et à optimiser autant que possible leurs trajets. Par exemple un médecin qui se déplace à domicile peut se dire « je place tous mes rendez-vous dans tel coin dans le même mouchoir horaire, comme ça je n’y vais qu’une fois », etc.

@Shenzen : tout est une question de priorités en effet.

Avatar

Julien

mai 28th, 2012 at 21:03

Comme tu le soulignes très justement, la voiture a un fort impact sur nos vies que ce soit financièrement, psychologiquement, humainement, en terme de santé, etc.

Le truc que je n’aime pas également quand on se retrouve à 1h de trajet est qu’on devient très fortement dépendant du prix de l’essence. Cela explique d’ailleurs la polémique autour du blocage du prix avant les élections car c’est un sujet qui touche beaucoup de français.

Toutefois, il faut avouer que la faute ne revient pas seulement aux français mais également au gouvernement qui a mal conçu les modèles d’urbanisation et a encouragé les gens à aller vivre dans les lointaines banlieues et à la campagne.
C’est un modèle qu’il va falloir complètement repenser et ça va être bien compliqué…

Avatar

Cécile

mai 28th, 2012 at 21:59

Julien, je suis tout à fait d’accord avec toi : le modèle d’urbanisme était mauvais. Mais c’est vrai qu’il y a 10 ans où 20 ans, j’imagine qu’on ne pensait pas autant à la fin du pétrole et donc de l’énergie pas chère qu’on le fait aujourd’hui. Ce qui a permis à tout ces gens de s’éloigner autant de leur travail et de prendre leur voiture pendant 40min, 1h pour chaque trajet, c’est le fait que l’énergie n’était pas chère. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et du coup se retrouver aussi loin de son travail devient handicapant.

Bloquer le prix de l’essence, ça va être possible pendant un certain temps, en jouant sur les taxes, mais lorsque le prix du brut va augmenter de nouveau (moins de pétrole, des exploitations plus coûteuses et plus de monde qui en veut), ça va devenir tendu. A long terme, on a plutôt intérêt à repenser nos modèles d’urbanismes pour pouvoir s’affranchir de l’usage quotidien de la voiture. Mais bon, qui fait de la politique à long terme… ;-)

Avatar

gunday

mai 29th, 2012 at 09:57

Bon article, par contre, il aurait fallu séparé l’idf du reste de la France pour l’étude, les 2 étant dans des situations très différentes.
En idf, les emplois sont très concentrés, et le logement en situation très tendus. Sans compter les axes de transport surchargés.

Perso c’est principalement transport en commun, même si je met environ 2 fois plus de temps qu’en voiture, et suis dépendant de n’importe quels problèmes (entrainant régulièrement un allongement du temps de trajet et/ou une fin de trajet à pied).
Pour le cout d’une voiture, il faudrait aussi prendre en compte le cout des transports.
Avec ma carte globale mensuel, je suis environ à 1.000€/an, soit 10.000€ sur 10 ans, sans compter les frais supplémentaires impliqué par la dépense aux transports : frais de taxis par exemple pour les soirées, ou simplement avoir un moyen de transport alternatifs pour des journées comme hier, où je n’avais pas de Bus.

Donc le coût est en faveur des transport en commun, par contre le temps passé et le stress induit est clairement en faveur de la voiture.
Après, c’est donc un choix à faire en connaissance de cause!

Avatar

Cécile

mai 30th, 2012 at 00:44

Pas sur que le stress induit soit forcément en faveur de la voiture ! Tous les gens pris tous les jours dans les bouchons de la N118, je me demande s’ils sont vraiment très détendus en arrivant au boulot.
Dans les transports en commun, on peut souvent lire un livre (moins pratique quand on est debout et tassé, c’est sur), et donc perdre un peu moins de temps. Mais c’est sûr qu’en région parisienne les transports sont saturés, et encore, la dernière fois que j’ai pris le RER B pour travailler c’était en 2008, c’est peut-être pire maintenant.

Avatar

gunday

mai 30th, 2012 at 07:23

@Cécile, les transports sont totalement saturés.
Pour te donner un exemple, je travaille à la Défense, le RER A est déjà en saturation (malgré quelques évolutions du train qui augmente légèrement le nombre de place).
Et il y a des projets de construction de tours partout. Une des dernières, la tour phare, c’est 5.000 personnes en plus (l’équivalent de 2 RER).

Pour le stress, je maintiens.
Si vous n’avez pas de conjoint travaillant proche domicile, ou étant en voiture, une panne de RER et c’est souvent la panique (surtout pour ce qui concerne la récupération des enfants).
Le stress arriver en retard au travail est important, celui de ne pas savoir où seront les élèves entre le temps de fermeture de l’école et notre arrivée me parait un peu plus important.

Donc en terme de gains, les transports en commun sont incomparables, mais cela induit une dépendance pas facile à gérer lorsque que nous avons des obligations annexes!

Avatar

Cécile

mai 31st, 2012 at 05:18

@Gunday, je vois que le RER A ça ne s’arrange pas. J’avais un collègue qui le prenait tous les jours, et tous les jours il râlait pendant une bonne heure après être arrivé.
Je n’avais effectivement pas pensé à l’aspect « rater la sortie de l’école », je comprends mieux maintenant pour le stress.

Avatar

olivier

août 9th, 2012 at 08:02

Merci de m’ouvrir les yeux, et bravo pour le dynamisme qui se dégage de vos écrits.
Pour ma part
je vais au travail 223 jours / an
Soit un cout annuel de selon l’étude 0.60 € au kilomètre :
223 * 80 km par jour = 17480 km * 0.60 € = 10488 € !

Sur 10 ans j’aurai dépensé : 104 880 €, (bon apport pour un appartement non ?)
Cela fait déjà 4 ans que je galère soit 41952 € + un accident qui m’a couté une bonne fracture du bras.
alors que mon salaire est de 35 000 net annuel ! j’ai donc travaillé plus de 14 mois pour mes déplacements soit prés de 30%.
Bien sûr cela reste un cout théorique puisque même si je ne me déplaçais plus en voiture pour me rendre au travail, je disposerais tout de même d’un véhicule et d’une assurance pour mes déplacements privés, vacances, supermarché, école des enfants …

Ceci dit, je décide de changer de vie, je déménage !

Avatar

Cécile

août 14th, 2012 at 00:16

@olivier : en effet dans votre cas, déménager paraît être une bonne solution. J’espère que ça va vous faire de belles économies. 104000 euros ça fait un bel apport pour un bien immobilier, vous avez raison de le souligner !
Bon courage pour la nouvelle vie !

Avatar

Gab

septembre 12th, 2012 at 09:22

Bonjour,

Il est incontestable que la voiture constitue une part importante du budget, et que les transports en commun coûtent bien moins cher.

Cependant, je mets un bémol sur les chiffres de Turbo et de ce coût à 0,6€/km. En y regardant de plus près, il se base sur un kilométrage moyen qui n’est qu’une … moyenne. Et qui reflète donc peu les situations individuelles.

Prenons le cas d’un francilien qui prend les transports en commun et a une voiture uniquement pour les vacances et les we. Il fait un faible kilométrage annuel. Son coût au km est donc très élevé : 0,7 ou 0,8€/km. Peut-il pour autant se dire : « regardez, si j’avais pris la voiture tous les jours, j’aurais payé 25000km*0,8€ en 1 an » ? NON. Car s’il avait pris la voiture, il aurait fait beaucoup plus de kilomètres et son coût kilométrique serait donc moins élevé.

D’autre part, la part de l’amortissement du véhicule compte beaucoup dans ce prix moyen au km. Or, on compte l’amortissement sur une durée déterminée de 4 ou 5 ans. Donc après cette période, le coût au km baisse énormément. Donc ce coût moyen au km suppose de changer de voiture tous les 4 ans, et ne compte pas le prix de revente du véhicule qui, en toute logique, doit se soustraire du total des dépenses.

Enfin, il y a un facteur très très variable : ce sont les coûts de péage et de parking.

Le calcul d’un coût moyen est donc vraiment inutile, il faut faire le calcul sur des cas concrets. Illustrons par 2 exemples.

Cas 1 :
véhicule 18000 Euros, 20000km/an, (C’est une clio moyenne, tarif public, ou un modèle haut de gamme si on cherche ou négocie un peu)
ammortissement sur 4 ans,
800€ d’assurance,
1000€ d’entretien,
essence à 1,5€/l, consomation de 6l/100.
==> J’arrive à 0,4€/km sur 4 ans.

A partir de la 5ème année, il n’y a plus le coût d’ammortissement du véhicule, mais j’augmente le budget entretien à 2000€/an, l’essence à 1,8€/l, assurance inchangé.
==> Le coût tombe tout de même à 0,25€/km

Cas 2 : pour simuler un cas où on arriverait à 0,6€/km

véhicule 35000 Euros, 20000km/an,
ammortissement sur 4 ans,
1000€ d’assurance,
1000€ d’entretien,
essence à 1,5€/l, consommation de 8l/100
==> J’arrive à 0,6€/km sur 4 ans. Donc on atteint ce chiffre avec une très grosse berline, et en changeant de voiture tous les 4 ans, sans compter la déduction du prix de revente de cette voiture après 4 ans et 80000km.

Moralité : certes, la voiture coûte cher, mais attention aux calculs basés sur des moyennes, qui ne veulent rien dire !

PS : le coût moyen d’achat d’un véhicule en France est plutôt de 12000€, mais vous savez ce que je pense des moyennes ;)

Avatar

Ronald

mars 18th, 2013 at 16:19

Bonjour, une autre solution existe : le télétravail ! tannez votre employeur pour qu’il mette en place le télétravail dans l’organisation et vous réduirez considérablement tous ces frais.

Laissez un commentaire !

Au sujet du blog

Le blog "La Tirelire de Cécile" est un blog de finances personnelles. Il s'adresse à tous ceux qui débutent dans la gestion de leur argent. L'objectif est d'expliquer simplement les méthodes qui vous permettront d'épargner efficacement et d'atteindre vos objectifs financiers !

Restons Connectés

  • Suivez Moi sur Twitter
  • Cécile: Merci Elise pour ce commentaire ! 12% d'épargne, c'est déjà un bon chiffre, 20% c'est un très bo [...]
  • Elise: Pour ma part j'epargne a la fin de chaque mois. Je sais quel est mon budget pour chacun des postes d [...]
  • Jos: Salut, je vois qu'il n'y a plus de nouveaux billets? C'est bien triste tout ça :-( ! Où en sont [...]
  • Floride: c'est assez original de penser aux dons dans son budget, mais le votre me parait illustratif d'une s [...]
  • Henriette: Waouh! Si tu parviens à atteindre des objectifs dans le loisir, je te demanderai conseil à la fin. [...]